C'est ce jour là,refaisant la photo des halles, que j'ai ressenti la différence

entre le"maitre" et l'elève.

A gauche celle de Willy Ronis,  et mon épreuve